ATELIER ROBERT BIEL / BIENNE

 
 

Léo-Paul Robert (1851-1923) a fait construire en 1886 un atelier indépendant en face de sa maison du Ried du bas, près de Bienne. Les dimensions imposantes de ce bâtiment correspondaient à celles de la cage d'escalier du Museé d'art et d'histoire de Neuchâtel pour laquelle Léo-Paul Robert avait reçu la commande de la décoration intégrale. Les trois peintures monumentales, terminées sept ans plus tard, ont été amenées de Bienne à Neuchâtel en 1892, en une procession solennelle. Dès lors, l'atelier a surtout servi de local d'exposition des oeuvres de l'artiste.


Après la mort de Léo-Paul Robert, ses héritiers ont vendu la propriété entière à la commune de Bienne en 1926. Une condition a toutefois été imposée à cette vente: c‘est que l‘atelier soit conservé et utilisé comme musée ou comme local d'exposition.


Cette condition n'ayant pu être remplie de manière conforme, surtout en raison de son éloignement du centre ville, l'atelier a été négligé et détourné de sa fonction. C‘est la raison pour laquelle, cent ans après la construction du bâtiment, la Fondation Atelier Robert Biel-Bienne a été créée en 1986. Son objectif était de reprendre le droit de superficie à la Ville de Bienne, de restaurer l‘atelier et de le rendre à sa fonction initiale.


Le 11 septembre 1988, la Fondation a pu présenter au public l'atelier restauré de façon exemplaire selon les règles de la Protection des monuments. Et le 1er juin 1989, une première locataire s‘y est installée, l'artiste Ise Schwartz de Bonn. Chris Weibel et Bernd Höppner, Rudolf Steiner et Barbara Meyer Cesta aka Haus am Gern, Ingrid Wildi, Fredie Beckmans, Museng Fischer et Mark Pasquesi,

lui ont succédé.

 

L‘atelier se trouve au milieu d'une vaste zone verte agricole située entre un quartier d'habitation et la lisière de la forêt. On l'atteint en 15 minutes du centre de la ville. Une ligne d 'autobus le relie directement au centre et à la gare de Bienne.